Conseils

Maison inondée : que faire ?

Par Protoumat
Mardi 7 Novembre 2023
Comment réagir après l'inondation de ma maison ? Face à cette situation, l'urgence et la confusion peuvent rendre difficile la prise de décisions éclairées. Découvrez dans cet article 7 étapes à suivre après l'inondation de votre maison !
Maison inondée : que faire ?

Les 7 étapes à suivre après l’inondation de votre maison

Quand vient la saison des intempéries et que les tempêtes font leur retour, la préoccupation majeure de chacun est de protéger ce qui compte le plus : notre foyer et nos proches. Alors que la tempête Ciaran ou encore la tempête Domingos viennent de ravager une partie de la France, causant d’important dégâts et de nombreuses inondations, l’heure est à la réparation et à l’anticipation de futures intempéries de cette nature. En effet, les intempéries peuvent frapper fort et laisser derrière elles des séquelles difficiles à gérer. Une maison inondée est un défi perturbant, touchant à la fois notre sécurité, notre confort et nos souvenirs.

Ce défi peut parfois paraître insurmontable tant l’eau peut se transformer en un véritable fléau lorsqu'elle submerge les barrières de notre intimité, laissant nos pièces à vivre méconnaissables et en désordre. Face à cette situation, l'urgence et la confusion peuvent rendre difficile la prise de décisions éclairées. Que faire alors quand la nature prend le dessus et que votre maison devient méconnaissable sous l'eau et la boue ?

Nous espérons que ce guide vous aidera à naviguer à travers le chaos post-inondation et vous donner le courage de surmonter cette épreuve. Mais avant d’entrer plus en détail dans le sujet, voici les 7 étapes à suivre après l’inondation de votre maison :

  1. Assurer votre sécurité
  2. Evacuation de l’eau
  3. Trier le matériel abimé, hors-service ou intact
  4. Documenter les dégâts
  5. Nettoyer et assécher
  6. Évaluer et réparer les dégâts structurels
  7. Prévention pour l’avenir

Étape 1 : Assurer votre sécurité

Lorsque l’eau commence à s’infiltrer dans votre maison et à l’inonder, un grand sentiment d’impuissance et de désespération peut alors vous envahir et vous pousser à vouloir agir par tous les moyens. Il est alors crucial de rester calme et de prioriser la sécurité de chacun avant tout. Agir pourrait vous mettre en danger inutilement tandis que l’inondation continuerait de s’aggraver.

Évacuation et mise à l’abri

Si les autorités locales ont émis un ordre d'évacuation, suivez-le sans hésiter. Emportez avec vous une trousse de secours, des documents importants et des vêtements de rechange. Assurez-vous que tous les membres de la famille et les animaux domestiques soient en sécurité dans un lieu éloigné des zones inondables.

Toutefois, l’évacuation n’est, heureusement, pas toujours nécessaire. Mettez vous à l’abri à un étage supérieur et attendez que la tempête passe, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire dans ces moments là pour lutter contre les forces de la nature.

Des choses peuvent en revanche être mises en place avant l’arrivée d’une tempête. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre article : "Comment protéger sa maison avant une tempête ?".

Risques électriques

Avant de réintégrer votre domicile, assurez-vous que l'électricité soit coupée depuis le panneau principal, même si le courant dans le quartier semble interrompu. Cela réduit le risque de choc électrique, car l'eau conductrice peut provoquer de graves accidents en présence d'électricité.

Dans l’idéal, coupez-le aux premiers signes de la tempête pour éviter tout accident ou dommages sur vos équipements électriques comme nous l’évoquions dans notre article : "Peut-on regarder la télévision pendant un orage ?".

Structures et sols endommagés

Faites attention où vous mettez les pieds. Le sol peut être affaibli ou endommagé par l'eau et l'humidité ambiante, augmentant le risque d'effondrement. Inspectez les murs, les planchers et les escaliers à la recherche de signes d'affaissement.

Substances dangereuses

L'eau d'inondation peut être contaminée par des produits chimiques, des eaux usées ou d'autres substances nocives. Portez des équipements de protection comme des gants et des bottes en caoutchouc lors de la manipulation des objets trempés et lavez-vous soigneusement après tout contact.

De la même manière, soyez également vigilant aux odeurs de gaz et fuyez si vous suspectez une fuite de gaz. Ne touchez à aucun contenant de produits chimiques qui pourrait avoir été renversé ou endommagé.

Signalez immédiatement tout danger aux services d'urgence. Qu'il s'agisse de fils électriques tombés, de fuites de gaz ou de toute autre menace immédiate, votre rapport pourrait sauver des vies.

En résumé, la sécurité après inondation ne doit pas être prise à la légère. Après le choc initial et la montée des eaux, prendre les mesures adéquates pour garantir votre sécurité est la première étape vers la récupération et la reconstruction. Restez à l'écart de votre domicile jusqu'à ce qu'il soit déclaré sûr par les experts ou les autorités compétentes. Se précipiter peut mettre en péril votre bien-être et celui de vos proches.

Étape 2 : Évacuation de l’eau

Une fois la maison sécurisée, la prochaine étape consiste à évacuer l’eau qui ne se serait pas encore retirée. Pour cela, vous aurez le choix entre deux solutions : les seaux ou la pompe.

L'évacuation de l'eau d'une maison inondée à l'aide d'une pompe nécessite une attention particulière et doit être effectuée avec soin pour assurer la sécurité et l'efficacité de l'opération. Selon le niveau de l’eau, vous devrez faire le choix d’opter pour une pompe submersible ou d’une pompe à eau de surface. Assurez-vous également que la pompe a une capacité de levage et un débit approprié pour la taille de votre maison et la quantité d'eau à évacuer.

Placez la pompe au point le plus bas de la zone inondée. Si vous utilisez une pompe submersible, assurez-vous qu'elle est complètement immergée. Orientez le tuyau d'évacuation loin de la maison vers un endroit où l'eau peut être drainée sans causer de problèmes supplémentaires. Fixez fermement le tuyau de refoulement à la pompe. Si nécessaire, utilisez des colliers de serrage pour sécuriser la connexion. Si la pompe fonctionne avec de l'électricité, utilisez une rallonge électrique appropriée pour la connecter à une prise hors de la zone inondée. Déplacez ensuite la pompe si nécessaire à mesure que le niveau d'eau baisse pour continuer à pomper efficacement. Une fois que la majeure partie de l'eau a été pompée, utilisez des balais, des serpillières et des seaux pour enlever le reste.

Pompe pour eau boueuse, pompe pour eau chargée et très chargée ou encore pompe pour eau claire, retrouvez un large choix de pompe à eau sur Protoumat !

Étape 3 : Trier le matériel abimé, hors-service ou encore fonctionnel

L'inondation est maîtrisée, mais que faire des débris et des équipements hors-services ? Le tri du matériel endommagé par l'eau est une étape cruciale qui pave la voie à la remise en état. Cette phase nécessite une organisation et une méthodologie spécifiques, surtout lorsqu'il s'agit de distinguer ce qui peut être sauvé de ce qui doit être jeté.

Évaluation du matériel

Commencez par évaluer chaque objet affecté par l'eau. Les questions clés à se poser incluent : Est-ce que l'objet est saturé d'eau ou simplement humide ? Peut-il être sauvé ou non ? A-t-il une valeur sentimentale ou financière justifiant une tentative de restauration ?

Catégorisation des objets

Ensuite, catégorisez les objets en trois groupes principaux :

  • À conserver : Les objets qui sont humides mais intacts et qui peuvent être séchés et nettoyés. Ces éléments doivent être nettoyés, désinfectés et séchés complètement pour prévenir la moisissure.
  • À réparer : Certains équipements et outils de chantier peuvent ne pas fonctionner correctement après avoir été exposés à l'eau mais pourraient être réparables. Évaluez leur coût de réparation par rapport au coût de remplacement afin de peser le pour et le contre.
  • À jeter : Les matériaux absorbants tels que l'isolation, les panneaux de particules et les matelas, lorsqu'ils sont imbibés d'eau, doivent souvent être éliminés pour éviter les risques sanitaires.

Documentation pour l’Assurance

Comme nous le verrons par la suite, il est très important de documenter tous les dégâts subi lors de votre inondation, que ce soit au niveau de votre maison ou de vos biens. Documentez minutieusement le matériel endommagé qui doit être jeté. Prenez des photos et listez chaque objet pour votre compagnie d'assurance. Cette documentation servira de preuve pour vos réclamations d'assurance.

Gestion des déchets

Les matériaux jugés irrécupérables doivent être jetés conformément aux règlements locaux concernant les déchets après sinistre. Certains matériaux peuvent être recyclés ou nécessiter une élimination spéciale due à des contaminants. Les équipements électriques, matelas, meubles et autres, peuvent être déposés dans une déchetterie.

Étape 4 : Documenter les dégâts

Comme nous l’évoquions à l’instant, une fois la tempête passée, l'heure est à l'évaluation des pertes. Prenez contact avec votre assureur le plus rapidement possible avant que les preuves de vos sinistres ne soient effacées. Documenter les dégâts causés par l'inondation est une étape cruciale qui peut parfois être négligée dans la précipitation des premiers nettoyages. Pourtant, cette phase est essentielle pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, en cas de demande de prise en charge, votre assurance exigera une description détaillée des dommages subis par votre propriété. Prenez des photos et vidéos de toutes les zones affectées, y compris les détails tels que le niveau d'eau maximal, les biens endommagés, et tout signe de dommages structurels. Ces images servent de preuve concrète pour l'assurance et peuvent faire la différence dans l'évaluation des compensations.

De plus, en documentant soigneusement chaque aspect des dégâts, vous identifiez les zones qui nécessitent une attention immédiate et celles qui peuvent être traitées plus tard. Cela permet de prioriser les travaux de réparation.

Réalisez un inventaire de tous les éléments endommagés. Ce document devrait inclure le nom de l'objet, sa valeur, son âge et son état avant l'inondation, si possible. Utilisez un tableau ou une liste pour organiser cette information, ce qui simplifiera le processus de réclamation d'assurance.

Étape 5 : Nettoyer et assécher

Le nettoyage post-inondation est une tâche ardue, mais fondamentale pour éviter des dommages à long terme. Une fois que les autorités ont déclaré les zones sinistrées sécurisées, l'assèchement doit commencer immédiatement pour minimiser les dégâts structuraux et les risques de moisissures et de bactéries.

Premiers pas pour assécher votre maison :

  • Pompes à eau : Nous l’avons vu précédemment, l’utilisation de pompes submersibles ou de surface est essentielle pour retirer l'eau accumulée. Le recours à une pompe à eau constitue la première étape du processus d’assèchement.
  • Seaux : Une fois le plus gros de l’inondation évacué grâce à la pompe à eau, terminez d’évacuer l’eau avec des seaux ou encore des serpillères.
  • Déshumidificateurs : Après avoir pompé l'eau visible, des déshumidificateurs de qualité industrielle aideront à retirer l'humidité restante des matériaux de construction et de l'air. C'est une étape cruciale pour empêcher la croissance de moisissures.
  • Nettoyants antimicrobiens : Il est également conseillé d'utiliser des nettoyants antimicrobiens pour désinfecter les surfaces après qu'elles aient été séchées. Ces produits préviennent la croissance de moisissures et éliminent les bactéries qui peuvent avoir été apportées par les eaux de crue.

Traiter les surfaces affectées

  • Surfaces dures : Nettoyez toutes les surfaces dures (comme le plancher, le béton, la maçonnerie, les meubles en bois, les comptoirs, les appareils ménagers, etc.) avec de l'eau chaude savonneuse et un nettoyant approprié.
  • Revêtement de sol : Les tapis et la moquette peuvent avoir besoin d'être jetés s'ils ont été trempés lors de l'inondation. Cependant, certains peuvent être sauvés grâce à un traitement et un nettoyage professionnel.
  • Murs et isolation : L'isolation des murs humides doit être retirée et remplacée. Les murs eux-mêmes doivent être asséchés, nettoyés et, dans certains cas plus extrêmes, des sections doivent être coupées et remplacées pour éviter les dommages structurels.

Étape 6 : Évaluer et réparer les dégâts structurels

Cela nous amène à notre avant dernier point, l’évaluation et la réparation des dégâts structurels. Maintenant que l’eau est évacuée et que vos biens ont été triés, reste en effet les constations des dégâts structurels qu’a subi votre maison. L’inondation peut effet avoir compromis des aspects structuraux de votre maison, et il est crucial d'agir rapidement pour éviter des problèmes à long terme.

Contactez un professionnel pour évaluer les dégâts structurels. Les fondations, les murs porteurs, et la toiture peuvent nécessiter une inspection minutieuse. Les experts en construction et en rénovation possèdent l'œil qualifié pour déceler les dommages moins évidents qui pourraient avoir des conséquences graves si non traités.

Avant de commencer les réparations, assurez-vous que toute l'humidité résiduelle à l'intérieur des structures est éliminée. Utiliser des déshumidificateurs industriels peut accélérer ce processus. Vous trouverez sur Protoumat un large choix de déshumidificateurs pour répondre à vos besoins.

L’utilisation d’un déshumidificateur seul ne va toutefois pas suffire. L’humidité et la chaleur peuvent conduire à la croissance de moisissures, ce qui représente un risque pour la santé et la qualité de l'air. Traiter rapidement la moisissure est essentiel, en utilisant des produits fongicides et en enlevant les matériaux irrémédiablement contaminés.

Selon l'ampleur des dégâts constatés, les travaux peuvent aller de la simple réparation de cloisons sèches à la reconstruction de parties entières de la maison. Choisissez des matériaux résistants à l'eau pour les nouvelles installations, surtout si votre région est sujette aux inondations. Protoumat met à votre disposition tout le matériel de chantier nécessaire à la bonne réalisation de vos travaux.

Enfin, il faudra également vérifier et réparer les installations électriques et de plomberie qui ont été exposées à l'eau. Cela évitera les dangers liés à l'électricité et les problèmes de plomberie à l'avenir.

Étape 7 : Prévention pour l’avenir

Après avoir fait face à l'urgence et remis en état votre maison, il est crucial de penser à l'avenir. Les inondations étant des événements récurrents, surtout avec le changement climatique, prendre des mesures proactives peut vous sauver de futurs désagréments et coûts.

Diagnostic et adaptation de l’habitat

Faites appel à un expert pour réaliser un diagnostic de vulnérabilité de votre maison aux inondations. Sur cette base, des adaptations peuvent être recommandées telles que la surélévation d’installations électriques ou de système de chauffage, l'utilisation de matériaux résistants à l'eau dans les zones à risque, ou encore l'aménagement de voies d’eau pour éloigner l'écoulement des fondations.

Barrières anti-inondations

Des barrières anti-inondations peuvent être installées autour de votre propriété. Ce sont des dispositifs modulaires et amovibles qui peuvent être rapidement mis en place en cas de risque imminent d’inondation pour empêcher l’eau de pénétrer. De même, vous pouvez également vous procurer des sacs de sable en prévision des futures intempéries. Ces sacs de sable seront un rempart contre les inondations en permettant notamment de dévier l’eau de la pente de votre garage ou autres entrées vers votre sous-sol.

Revêtement et matériaux étanches

Dans la construction ou la rénovation, privilégiez des matériaux et des revêtements étanches pour les murs, les sols, et même pour la peinture. Ces matériaux réduisent les dégâts et facilitent le nettoyage après une inondation.

Systèmes de drainage améliorés

Assurez-vous que votre maison dispose d’un système de drainage efficace. Les drains de fondation, les pompes de puisard et les drains français peuvent tous contribuer à éloigner l'eau de votre maison.

Aménagement paysager stratégique

L'aménagement paysager peut aussi jouer un rôle dans la prévention des inondations. Des plantes et une topographie bien pensées peuvent aider à absorber l'excès d'eau et à diriger l'écoulement loin de la maison. Considérez par exemple la plantation de jardins pluviaux et l'utilisation de pavés perméables. Profitez d'un grand choix de machines pour l'aménagement paysager sur Protoumat en visistant notre catégorie dédiée.

En mettant en place ces mesures, vous pouvez significativement réduire le risque de dommages dus aux inondations et vous assurer que votre maison reste un lieu sûr et sécurisé pour vous et votre famille. Pour plus d’informations sur les bons gestes à adopter pour votre maison avant et après une tempête, découvrez nos précédents articles : Comment protéger sa maison avant une tempête ? ; Comment réparer sa toiture après une tempête ? ou encore Comment remettre en état son jardin après une tempête ? .

Protoumat vous accompagne pour redonner vie à votre maison et prévenir tout risque d’inondation future

La route vers la reconstruction après une inondation peut être longue et ardue. Il est crucial de prendre les bonnes décisions dès les premiers moments suivant le sinistre pour assurer une restauration efficace et prévenir les dommages futurs.

En anticipant les risques, en optant pour le bon matériel et en équipant votre maison des bonnes protections, vous pouvez diminuer l'impact des catastrophes naturelles. Protoumat se tient à votre disposition pour vous conseiller et vous guider dans le choix de vos machines et outils.

N'attendez pas que l'irréparable se produise, prenez les devant et soyez prêt à affronter les caprices de la nature !

Pourquoi commander chez Protoumat ?
Entreprise française implantée en Alsace
Livraison en France et à l'international
en Belgique, Luxembourg, Allemagne, Italie, Espagne, Angleterre, Suisse, DROM-COM…
Franchise de la TVA
pour la Suisse, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg…
Paiement en ligne 100% sécurisé
CB, Visa, Mastercard, Paypal, Scalapay, 3x sans frais…
Support commercial, technique et SAV
+33 3 88 08 65 06
Lun-Ven : 8h-12h30 / 13h30-18h
Avis Vérifiés