Conseils

Comment poser un carrelage ?

Par Protoumat
Jeudi 14 Septembre 2023
Découvrez dans cet article toutes les étapes clés pour poser un carrelage comme un professionnel !
Comment poser un carrelage ?

Guide étape par étape pour les professionnels et les amateurs

Lorsqu'il s'agit de donner un nouveau look à une pièce ou de réaliser une finition durable et esthétique, le carrelage s'impose souvent comme un revêtement de sol prisé. Mais si choisir son type de carrelage est une étape cruciale, savoir le poser correctement l'est tout autant. Qu'il s'agisse d'un projet professionnel pour un chantier BTP ou d'une rénovation personnelle à domicile, la pose du carrelage nécessite rigueur, précision et un savoir-faire technique. Vous vous demandez comment obtenir un résultat digne d'un carreleur expérimenté ? Dans cet article, nous vous guiderons étape par étape à travers le processus, en vous fournissant des astuces éprouvées et des conseils issus de notre longue expérience au contact des professionnels du BTP.

Vous doutez encore sur le choix de revêtement de sol pour votre logement ? N'hésitez pas à parcourir notre précédent article : Parquet, carrelage, moquette : quel sol choisir ?

Préparation du support

La première étape, souvent sous-estimée, est la préparation du support. Un carrelage bien posé commence par une base solide, lisse et propre. Voici comment procéder pour préparer le terrain :

  • Inspection initiale : Avant de commencer, examinez la surface. Y a-t-il des fissures, des trous ou des irrégularités ? Ces imperfections peuvent affecter la pose du carrelage, entraînant des problèmes à long terme comme le décollement ou la fissuration des carreaux.
  • Nettoyage : Tout résidu, qu'il s'agisse de poussière, de graisse ou de tout autre contaminant, doit être soigneusement nettoyé. Cela garantit une adhérence maximale du mortier-colle. Pour un nettoyage en profondeur, envisagez d'utiliser un produit dégraissant adapté.
  • Ragréage si nécessaire : Si votre sol présente des inégalités, il est recommandé d'utiliser un ragréage pour niveler la surface. Ce composé, lorsqu'il est bien mélangé et appliqué, crée une base lisse et uniforme, idéale pour la pose du carrelage. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant pour obtenir les meilleurs résultats. Pour obtenir une surface lisse, tournez-vous vers notre catégorie dédiée aux lisseuses manuelles et barre à débuller.
  • Prise de mesures : Avant de commencer la pose, il est essentiel de mesurer et de marquer le point central de la pièce. Cela vous permet de planifier la disposition des carreaux, de minimiser les coupes aux extrémités et d'obtenir un alignement symétrique.
  • Prévoyez des espacements : Selon la taille des carreaux et le design souhaité, il sera nécessaire de déterminer l'espacement approprié entre chaque carreau. Des croisillons peuvent être utilisés pour garantir un espacement uniforme.
  • Sélectionnez la bonne sous-couche : Dans certaines situations, surtout si vous carrelez directement sur du bois ou une autre surface sensible à l'humidité, l'utilisation d'une sous-couche peut être essentielle. Elle servira de barrière protectrice et garantira une meilleure adhérence.

Une préparation minutieuse est la clé d'une pose de carrelage réussie. En investissant du temps et de l'énergie dans cette étape cruciale, vous éviterez de nombreux problèmes courants liés à la pose de carrelage et vous vous assurerez que votre travail reste intact et esthétiquement plaisant pendant de nombreuses années.

Choisir le bon matériel

L'une des étapes les plus cruciales avant de commencer la pose de carrelage est sans conteste le choix du matériel. Si l'envie de réaliser des économies peut être tentante, il est vital de privilégier la qualité pour assurer une pose durable et professionnelle. Voici nos recommandations :

  • Type de carrelage : Que vous optiez pour des carreaux de céramique, de porcelaine, de grès ou de terre cuite, il est essentiel de choisir en fonction de la pièce (intérieur, extérieur, salle de bains, cuisine, etc.) et du trafic attendu.
  • Scie à carrelage : Pour des coupes précises, investissez dans une scie à carrelage de qualité. Les modèles électriques sont plus adaptés pour les grands projets, tandis qu'une scie manuelle pourrait suffire pour des travaux plus restreints.
  • Croisillons : Ils garantissent un espacement régulier entre les carreaux. Leur taille varie en fonction de la taille du carrelage et de l'effet désiré.
  • Mortier-colle : Il existe différents types de mortier-colle selon le support et le type de carrelage. Par exemple, pour un carrelage lourd ou de grande dimension, un mortier-colle déformable est recommandé.
  • Peigne à dents : Il permet d'étaler le mortier-colle de manière régulière. Les dents du peigne doivent être adaptées à la taille du carrelage.
  • Genouillère : Si cela peut sembler accessoire, quiconque a passé plusieurs heures à poser du carrelage vous dira combien ces protections sont essentielles pour le confort. Vous pourrez retrouver tous nos équipements de protection individuelle (EPI) dans notre catégorie dédiée.

En résumé, le choix du matériel ne doit pas être pris à la légère. Une préparation minutieuse vous garantira une pose de carrelage réussie et durable. Si vous avez des doutes ou des questions, pensez à consulter les experts en matériel de chantier pour bénéficier de leurs précieux conseils.

Préparation du mortier-colle

La préparation du mortier-colle est une étape importante du processus de pose de carrelage. En effet, un mortier mal préparé peut compromettre la durabilité et la stabilité du carrelage.

Il sera essentiel de choisir le bon type de mortier. Certains mortiers sont spécifiquement formulés pour les sols intérieurs, d'autres pour les espaces extérieurs, tandis que certains peuvent convenir à la fois aux murs et aux sols. La nature de votre surface (béton, bois, ancien carrelage...) peut aussi influencer votre choix.

Lors de l'application du mortier-colle sur la surface, utilisez une truelle dentée. La taille des dents dépendra de la taille et du type de carreau que vous posez. En général, plus le carreau est grand, plus vous aurez besoin d'une truelle à grandes dents.

Gardez toujours à l'esprit que le mortier-colle commence à durcir après son mélange. Travaillez donc rapidement ou préparez de petites quantités à la fois pour éviter le gaspillage et assurer une bonne adhérence. Laissez-le donc reposer 5 à 10 minutes maximum après le mélange avant d’appliquer. Pour préparer votre mortier, n'hésitez pas à recourir à un bac à gâcher ou encore un seau.

Une préparation minutieuse du mortier-colle garantira non seulement une pose facile, mais aussi une durabilité à long terme de votre carrelage.

Pose du carrelage : les étapes clés pour un rendu impeccable

La pose du carrelage est l'étape qui requiert le plus de précision et d'attention. Il s'agit non seulement de garantir une apparence esthétique, mais également d'assurer la durabilité et la fonctionnalité du revêtement. Voici une approche détaillée pour une mise en place réussie.

Définir le point de départ

Commencer par le centre de la pièce est une règle générale, mais pourquoi ? En démarrant du milieu, vous vous assurez une répartition symétrique des carreaux, ce qui minimise les coupes et offre un rendu plus harmonieux. Pour déterminer ce point central, tracez deux lignes perpendiculaires depuis les milieux des murs opposés. Leur intersection sera votre point de départ.

Application du mortier-colle

À l'aide d'une spatule crantée, étalez une petite quantité de mortier-colle sur le sol, en travaillant sur des sections de 1 m² à la fois pour éviter que la colle ne sèche trop rapidement. Inclinez la spatule à un angle de 45° pour assurer une application uniforme avec les bonnes crêtes et sillons.

Placement des carreaux

Positionnez délicatement le carreau sur la colle, en le faisant glisser légèrement pour bien l'ancrer. Pour assurer un espacement uniforme entre les carreaux, utilisez des croisillons. Ces petits outils sont essentiels pour obtenir des joints réguliers.

Vérification de la planéité

Il est essentiel de s'assurer que chaque carreau posé est bien à niveau. Utilisez un niveau à bulle ou une règle droite pour vérifier la planéité. Si un carreau est trop haut ou trop bas, ajustez-le en appuyant légèrement ou en ajoutant/supprimant un peu de mortier-colle.

Progression de la pose

Continuez la pose carreau après carreau, en vérifiant régulièrement l'alignement et l'espacement. N'hésitez pas à prendre votre temps, car la précision à cette étape est la clé d'un rendu professionnel.

Laisser le temps au mortier-colle de sécher

Une fois la pièce entièrement carrelée, il est crucial de laisser le temps au mortier-colle de sécher avant de marcher dessus ou de passer à la phase de jointoiement. Selon le produit utilisé et les conditions ambiantes, ce temps peut varier, mais comptez généralement entre 12 et 24 heures.

Coupe et finitions

La coupe des carreaux est une étape essentielle pour garantir une pose harmonieuse et ajustée. Qu'il s'agisse de suivre les contours d'une pièce, de contourner des obstacles ou d'assurer une transition en douceur aux bords, une coupe précise est la clé d'un résultat professionnel.

Avant toute coupe, il est crucial de bien mesurer et marquer votre carreau. Utilisez un crayon pour carrelage ou un feutre fin pour tracer avec précision l'endroit de la coupe. Assurez-vous de vérifier deux fois vos mesures pour éviter tout gaspillage.

Pour les coupes droites, la scie à carrelage est l'outil de prédilection. Remplissez le bac d'eau, réglez le guide selon vos besoins, et faites glisser le carreau doucement à travers la lame. L'eau évite que le carreau ne surchauffe et réduit la poussière.

Pour les coupes courbées ou les ouvertures (par exemple autour des prises), une pince à rogner ou une scie de contour peut être nécessaire. Tracez votre ligne de coupe, puis retirez petit à petit les morceaux pour obtenir la forme souhaitée.

Une fois vos carreaux coupés, vous remarquerez peut-être des bords rugueux ou des éclats. Utilisez une pierre à émeri ou une lime spéciale carrelage pour lisser ces imperfections et obtenir une finition professionnelle.

La coupe et les finitions peuvent sembler délicates, mais avec les bons outils et une attention particulière aux détails, vous pouvez obtenir des résultats dignes d'un professionnel. N'oubliez pas que chaque coupe réussie ajoute à la beauté et à l'harmonie de votre projet.

Le jointoiement : la touche finale pour un rendu impeccable

Le jointoiement est une étape cruciale, souvent négligée, qui fait toute la différence entre un travail de professionnel et une pose de carrelage amateur. Le joint, au-delà de son rôle esthétique, a aussi une fonction pratique : il assure l'étanchéité entre les carreaux et évite l'infiltration d'eau.

Il existe différents types de joints selon le lieu de pose (intérieur, extérieur, pièces d'eau) et le type de carrelage. Veillez à choisir un joint résistant à l'humidité pour les salles de bains ou un joint résistant au gel pour les terrasses extérieures.

Tout comme le mortier-colle, le mélange du joint doit être bien homogène. Suivez les instructions du fabricant concernant les proportions d'eau et de poudre. Laissez reposer le mélange quelques minutes avant utilisation pour une meilleure consistance.

Une fois le mélange prêt et reposé, retirez tous les croisillons entre les carreaux. À l'aide d'une raclette en caoutchouc, étalez le joint en diagonale sur les carreaux, en veillant à bien le presser dans les espaces entre eux. Évitez d'appliquer une trop grande quantité à la fois pour ne pas gâcher de matériel et pour faciliter le nettoyage.

Rapidement après l'application, avant que le joint ne commence à sécher, passez une éponge humide en diagonale sur les carreaux pour enlever l'excès. Assurez-vous de rincer l'éponge régulièrement pour ne pas étaler le joint sur les carreaux.

Enfin, laissez sécher le joint selon les recommandations du fabricant, généralement 24 heures. Une fois sec, vous pouvez polir la surface avec un chiffon doux pour donner un éclat final à votre travail.

À vos marques, prêt, carrelez !

La pose de carrelage, qu'elle soit réalisée dans une salle de bain, une cuisine ou une terrasse, peut apporter une réelle plus-value esthétique et fonctionnelle à un espace. Au-delà de la beauté, un carrelage bien posé offre une durabilité et une facilité d'entretien qui séduisent tant les professionnels du secteur que les amateurs éclairés. Mais comme tout projet de rénovation ou de construction, la clé réside dans la préparation, le choix des bons outils et une mise en œuvre soignée.

Si vous vous lancez pour la première fois, il est normal d'éprouver quelques appréhensions. C'est pourquoi s'appuyer sur des guides détaillés comme celui-ci et avoir à portée de main le matériel adéquat est essentiel.

Et n'oubliez pas, chaque carreleur, qu'il soit professionnel chevronné ou débutant, a un jour posé son premier carreau. Avec de la patience, de la persévérance et les bonnes techniques, vous pouvez obtenir des résultats impressionnants.

Pourquoi commander chez Protoumat ?
Entreprise française implantée en Alsace
Livraison en France et à l'international
en Belgique, Luxembourg, Allemagne, Italie, Espagne, Angleterre, Suisse, DROM-COM…
Franchise de la TVA
pour la Suisse, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg…
Paiement en ligne 100% sécurisé
CB, Visa, Mastercard, Paypal, Scalapay, 3x sans frais…
Support commercial, technique et SAV
+33 3 88 08 65 06
Du lundi au vendredi :
8h00-12h30 et 13h30-18h00
Avis Vérifiés